Accueil » Voyages » Découverte du Japon : Jour 8 – Kyoto Gion

Découverte du Japon : Jour 8 – Kyoto Gion

Dernière partie de soirée, le soleil commence à descendre paisiblement. Il sera bientôt 17h30 et le soleil laissera place à la lune. Sur Gion, l’avenue principale est la rue commerçante des boutiques de luxe. Au fond de celle ci, un Tori surplombe le quartier. Cette porte énorme, très typique de l’art Japonais se trouve souvent devant les multiples temples que compte le pays. Au bout de quelques marches, quelques étales vendent un peu de brol : des souvenirs surtout avant de tomber enfin face au temple. Un parc en amont offre, au travers de ses arbres, des feuilles particulières. Les japonais y inscrivent leur voeux et les attachent aux branches, coutume du pays.

De retour dans le quartier, zoom sur les étales des marchands. Ici aussi on trouve des sandales japonaise (qu’on appele Geta lorsqu’elle sont faite de bois), certains modèles sont même plus cher qu’une paire de basket chez nous (jusqu’à 500€ même !) gloups …

Situé en ruelle adjacente, un temple se fait discret entre les buildings de la ville. On se croirait presque dans un parc d’attraction avec une fausse batisse montée pour le décor dans un bâtiment plus grand que celle-ci pour chercher la pénombre. Malgré la nuit qui commence, la température ne dégringole pas, les plus nerveux d’entre vous remarquerons les jolies jambes de ces mesdemoiselles 😉 Ici au Japon, les filles ont tendance à bouder le Jean’s 😉

Le canal traversé par un pont le long de la grande avenue me fera même penser à notre belle mer du nord … Nostalgie ? 17h20 : Le quartier commence à s’illuminer et devant une boutique, des danseuses hawaienne executent quelques pas de Dance. Les japonais semble particulièrement fan de cela, il faut dire aussi qu’Hawaï est une île comme le japon et aussi voisine malgré la longue distance (environ 4000km au dessus de l’Océan Pacifique).

Dans chaque villes et surtout dans les quartier prisés, il n’est pas rare de tomber dans une gallerie commerçante. En réalité c’est une ruelle aménagée avec un toit qui laisse découvrir au bout de centaines de mètres, plein de vitrine. Des magasins mais surtout des restaurants. Ces allées possèdent des noms, c’est d’autant plus pratique pour s’y retrouver 😉 Petite restauration rapide chez MOS Burger, un restaurant rapide comme Mc Do  ou Quick mais à la Japonaise. On y mange quasi la même  chose : frites et burger à la différence que dedans vous avez droit à une sauce tomate plutôt que du Ketchup et une vrai grosse rondelle de tomate.

Après cette petite pause nous permet de mieux repartir en route, sur le chemin, une grande vitrine expose des statuettes dans des positions et activités différente. De souvenir je crois que c’était une mini expo pour les JO ou un truc du style dans un grand magasin comme « Le Printemps » par chez nous.

Enfin nous voici arrivé dans le quartier le plus typique : dans cette ruelle très sombre, seul quelques lampadaire tentent d’apporter un peu de lumière, ici quelques restos et des maisons traditionnelles. Le quartier qui semble surgir des temps anciens n’est autre que le quartier des Geisha ! Nous croiserons l’une d’entre elle un peu trop pressé et malheureusement je n’ai pas réussi la photo :s (comme une autre touriste qui trainait par là d’ailleurs). Le jeu de lumière et la pénombre rendait l’endroit magique. Un dépaysement total et quelques photos souvenir sympa 🙂

Le temps de repasser, de nuit, devant le Tori illuminé, il est déjà l’heure de rentrer.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.