Accueil » Internet » FrizBiz : La bricole chez les bricoleux …

FrizBiz : La bricole chez les bricoleux …

Fin 2015 je recevais une invitation dans les locaux de Leroy Merlin pour une présentation d’un nouveau service à la personne baptisé FrizBiz. Et ca partait plutôt bien car, doué comme pas deux, j’allais pouvoir proposer des demandes sur un site et recevoir plusieurs tarifs de professionnels ou de particuliers qui allaient pouvoir me sortir l’épine du pieds plus d’une fois !

Et pour ce premier contact, j’envisageait une pose de papier peint. Ah mais ce qui parait facile au 1er abord déjà ne l’est pas pour moi. Et puis, il s’agit d’un papier peint d’un seul morceau de 1,8m sur 2,5m … Pas simple du coup :/

Une première offre rapide avec quelques rapides bricoles : 60 euros ! Parfait, j’effectue alors un versement d’acompte sur le site (ce qui représente en fait la marge que prend Frizbiz pour s’occuper de la mise en relation. 7 euros et quelques … Sauf que, malheureusement, mon artisan n’est jamais venu. Pas grave, un mail rapide au site pour leur faire savoir et une promesse de me retrouver quelqu’un rapidement … Deuxième déconvenue, rien à l’horizon.

Ne souhaitant pas rester sur un échec, je tente l’aventure de l’autre côté du miroir, cette fois c’est moi même qui effectuerai le montage d’un ordinateur (plus dans mes cordes) pour 60 euros … Enfin une cinquantaine après déduction. J’envoi alors un mail au site pour demander s’il est possible, plusieurs mois après de récupérer mes 7euros, chose faites.

De retour sur Frizbiz, je finalise une intervention d’un prestataire pour 30 euros, mon papier peint est enfin posé ! Il est temps de passer aux choses sérieuses et de relancer la machine. Un jobber est alors recherché pour un entretien de jardin. Le miens n’étant que cambrousse … On me propose en premier temps 250 euros … Hum un peu cher pour une demi journée de boulot ! Et finalement un tarif abordable arrive : 70 euros pour tondre la pelouse, débroussailler le terrain et démolir un abris de jardin (avec mon aide). bingo j’envoi donc le règlement au site.

Le règlement d’ailleurs se fait de 2 manières : intégralement (et le site reversera le paiement au jobber une fois le travail effectué) ou l’acompte (qui concerne la marge du site) et le paiement au jobber directement sur place une fois le travail fini. J’opte pour cette seconde solution. Plus prudent surtout suite à la première déconvenue !

Mais encore une fois, le jobber me laissera tomber, impossible de trouver une date avant ses congés, et les jours (de la semaine) à quelques jours après nos échanges email, ne me permettent pas de poser un jour de congé ! Il me demande alors d’annuler le contrat.

Sauf que voilà, si vous ne lisez pas les lignes, dixit l’échange réalisé avec le support du site, vous n’avez que 14 jours pour annuler le contrat, faute de quoi, vous ne pouvez pas annuler ! Ok pas de soucis, à la rigueur il suffirai de recréer un besoin avec un jobber qui lui ne me laissera pas en plan … Oui jouable, mais la somme payée elle, est belle et bien perdue !

Et oui, Frizbiz s’appui sur l’article de loi des biens et services qui, au delà de 14 jours, s’il ne donne pas satisfaction, ne donne pas pas droit au remboursement ! Sauf que bon, pour un produit lamba, je comprend. Pour un service en revanche, qui n’a pas été effectué, je le comparerai plutôt à un produit non livré !

Autant vous dire que je ne reverrai jamais mes 9 euros d’acompte … Heureusement que je n’ai pas payé la totalité des 70 euros ! Bref … Comme on dit chez moi, mieux vaut prévenir que guérir, et pour ma part j’ai désactivé mon compte Frizbiz … Impossible d’établir une relation de confiance. Gardez donc mes 9 euros, je n’en ai pas besoin, cela n’est finalement pas si cher pour m’avoir ouvert les yeux …

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*