Accueil » Concept » L’impression 3D de métal liquide. Terminator is on way

L’impression 3D de métal liquide. Terminator is on way

Petit, nous étions tous subjugués par le fascinant T-1000 de Terminator 2 : Le jugement dernier. Ce robot composé uniquement de métal liquide, capable de copier tout objet ou personne comme un vrai caméléon.

Screen-Shot-2013-07-10-at-9.26.52-AM

Bien que ce film soit une science fiction, on approche de plus en plus vers une réalité certaine ! Après le bras robotisé de swcharzy déjà réalisé, voici désormais qu’on se lance à la conquête du métal liquide ! Des chercheurs ont élaboré une imprimante 3D capable d’imprimer du métal grâce à ce fluide ! Actuellement, une petite seringue dispose goutte à goutte des petites billes qu’on peut assembler ensemble. Ce que vous voyez dans la vidéo est à l’étape microscopique et donc, nous pouvons clairement construire ce qu’on veux à condition d’avoir beaucoup de temps devant soit ! En effet, ca marche mais c’est très lent (pour l’instant), la faute au liquide qui doit refroidir et sa précision encore trop faible.

Pour le moment un intérêt discutable bien qu’il pourrait plus tard servir à l’impression 3D en offrant l’impression de piste de circuit électronique !

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.