Accueil » Internet » Si t’as Free, t’as tout cassé !

Si t’as Free, t’as tout cassé !

Hier c’était le jour de mon portage Free vers Sosh. Hier Free m’en a voulu en lançant une nouvelle politique anti pub. Mais ça c’était hier !

Aujourd’hui, Grâce à L’emission « Free fait du propre » (une copie vulgaire de C’est du Propre qui sévit sur M6), M. Xavier Niel et son équipe propose aux freenautes équipés de la Freebox V6 un nettoyage de début d’année pour des site Internet plus fluide, plus rapide et plus beau !

Et tout cela grâce à un plugin activé par défaut avec la mise à jour de la box qui bloque tout type de publicité sur Internet ! On applaudit bien fort ! Coup de revers pour le fournisseur d’accès et ses 5 millions de clients. Désormais, la publicité des sites n’a plus à exister. C’est vrai quoi, on en a marre de ces pubs qui polluent les sites. Le popups inombrable de femme Cougar, les Site Under qui vous promettent une BMW parce que vous êtes le 999.999.999e visiteurs (heu ouais et donc pourquoi pas le millionième visiteur ? Ils aiment pas les chiffres rond ?)

Non c’est une option honorable que voilà, et Free clame haut et fort s’impliquer dans la « neutralité du net ». Voilà un schéma explicatif de cette neutralité du net pour vous aider à comprendre :

On récapitule :

– Le FAI doit me garantir l’accès au site dans sa globalité sans restriction
– Sans modifier les sites que je visite
– Seule la justice peut décider d’une privation de droit

On joue la mauvaise foi ou je continue ? Non parce que sauf erreur, Free n’est pas la justice, il ne me garantie pas l’accès au site dans sa globalité puisqu’ils imposent une restriction sur la publicité. Ils modifient le site car l’affichage de la publicité n’est pas simplement remplacé par un carré blanc mais réduite pour arranger la visibilité !

Pas grave, c’est que de la pub me direz vous ! Oui et après ? Si demain Free n’aime pas un jeu vidéo trop violent, un site porno ou que sais-je encore, est il légitime de bloquer l’accès ? Qui est Free pour décider à notre place ? Seule la justice peut décider d’une privation de droit.

En fait ce qui me dérange plus c’est l’option béta imposée sans explication autre que : c’est pour votre bien, on pense à vous on est gentil ! Certes il est possible de la désactiver, mais pour un client pas habitué à trifouiller les entrailles de la box, il est condamné à utiliser l’option sans, peut être, en avoir l’envie.

C’est bien, un petit coup dans la fourmilière du web mais concrètement qu’ont il vraiment à y gagner ? Vous pensiez pas sérieusement que c’était juste pour votre confort quand même ! Si ? Bon bah pourquoi le site LeMonde.fr n’est pas impacté par ce violent bloqueur de publicité ? Parce qu’il appartient à Free pardi ! Avec ce nouveau moyen de pression, la publicité sur le site LeMonde se vendra plus cher que ses concurrents comme LeFigaro et consorts qui eux, se retrouverons privés de tout affichage publicitaire des Freenautes !

Second point : La publicité consomme de la bande passante, sachant que Free a déjà du mal à fournir un service de qualité pour la visualisation des vidéos sur Youtube, ce n’est pas négligeable de gratter les inutiles pour rentabiliser son réseau.

Pour rappel, Google inventé par 2 universitaires dans leur garage est devenue une multinationale qui embauche à tour de bras, qui investit dans des sociétés, des infrastructures, fait vivre des milliers de personnes en fournissant des services gratuit dont la rémunération provient à 99% de la publicité. Remettre cela en cause détruirait l’Internet gratuit que nous connaissons.

Mais l’impacte est plus important que cela. Avec une telle initiative, on pourrait penser que d’autres FAI se jetterai dans la course pour proposer une solution similaire, ainsi les FAI prendrait le contrôle de l’affichage publicitaire et même au delà du puissant Google et pourraient ensuite, pourquoi pas, remplacer les publicité des sites par les leurs !

Les sites web proposent des vidéos, des articles, des tutos, des infos, des services tout cela gratuitement. En fait non, c’est pas gratuit c’est payé par celui qui vous fournit ces services au travers : 1 nom de domaine, 1 hébergement de site et des centaines voir milliers d’heures de boulot pour maintenir un site en ligne. Sa seule récompense c’est l’aspect financier que peut rapporter la publicité (bien que c’est assez misérable) au delà de sa motivation première qu’est sa passion. Ce n’est pas parce qu’on a des passions et qu’on peut en vivre que c’est mal ! Une infirmière ne coule pas le béton sur les chantiers, elle vie de sa passion qui est d’aider son prochain, pourquoi ne devrait elle pas être payé ? Accepteriez vous de produire un travail et de devoir payer de votre poche en plus ?

Un informaticien passionné par le web qui fournit du contenu sur un site n’aurai pas le droit de gagner de l’argent ? Vous en connaissez beaucoup qui bossent gratuitement ? (Si oui je suis intéressé, vous pouvez me contacter !).

La publicité est un transfert de charge : Vous accédez à un contenu payant, Seulement au lieu de vous demander de l’argent vous acceptez en contrepartie d’afficher de la publicité qui elle, rémunère le site que vous ne payez pas . Ce système peut être critiquable, n’empêche que c’est lui qui fait vivre toute une économie derrière : des emplois, des charges, des impôts … Aujourd’hui la publicité est partout et surtout déclinée en toute forme. Tout est bon pour faire parler : les moyens traditionnels que nous connaissons (journaux, magasines, télévisions) et d’autres moyens imaginés par les agences de communications (Lipdub, Street Marketing, Invitations …)

A partir d’aujourd’hui, des sites on décidé de riposter en bloquant l’accès aux Freenautes (enfin ils essaient de trouver une solution pour ne bloquer que ceux qui auraient mis en place le bloqueur de pub) en guise de protestation :

Après tout c’est légitime ! Free souhaite faire des économies de bande passante, nous de même !

Dans mon cas, ce site n’est pas ma principale source de revenue (heureusement !) mais pour beaucoup de personnes, c’est le cas et pire avec même des employés. Pour le moment c’est pas la fin du monde. Free ne représente pas la France entière, ils ont voulu faire les malins, à nous de suivre en leur tirant les oreilles !

Le jour où la publicité ne me permettra plus de continuer ce blog, croyez moi, je stop net. Cette micro rémunération est l’une de mes motivations (même si ce n’est pas la première évidement) et permet également de payer les frais. Qu’on se le dise !

13 plusieurs commentaires

  1. très bon article, free doit avoir les oreilles qui siffle. S’il n’y avait pas la publicité sur internet, nous serons encore à l’age de pierre, plein de site dépende de la pub.

    Il faut bien comprendre que sans pub, internet serait bien vide.

  2. Si j’ai bien lu ce que t’as mis, c’est la box et non pas free qui les bloque, c’est ça ?
    Donc du coup c’est même pas une histoire de bande passante car les pubs arrivent jusqu’à la box, qui ne les transmet pas au PC c’est tout, nan ?
    Donc l’excuse de la bande passante ne tiendra pas pour eux.

  3. « Pour rentabiliser ses investissements, Free a mis en place une politique de « peering payant » qui permet à l’opérateur de réclamer une rémunération à tous les opérateurs ou fournisseurs de service qui désirent une interconnexion directe pour atteindre ses abonnés. La facturation étant fonction du volume des données envoyées vers les clients de Free. Google estime apporter un service précieux à Free, en donnant de la valeur aux abonnements grâce à ses contenus, et refuse de payer. Une grande partie de son trafic ne passe donc pas en direct mais par l’Internet « public », via des opérateurs de transit avec pour résultat un trafic Youtube très ralenti…. »

    Voilà l’histoire pour faire simple. C’est un peu comme si tu refusais de payer l’hebergement de ton site car tu trouves que celui ci donne de la valeur à ton hebergeur
    Donc Free lance un pavé dans la marre pour faire bouger Google mais c’est un tsunami qui se déclenche. Et bien moi je dis bravo car stratégiquement c’est rudement bien joué !! et le petit poucet Français fait trembler l’ogre americain !!!!
    De plus on ne peut rien reprocher à Free !! car il ne bloque pas les pubs 😉 il laisse le choix à l’utilisateur de le faire ou pas, même si par défaut l’adblock est en ON rien n’empeche de le mettre en OFF 😉
    A bloquer les clients Free et à gueuler vous faites ni plus ni moins que le travail de Google pour forcer Free à faire marche arriere et pour derouler un tapis rouge à l’americain ! Perso je suis pour la technologie Française, pour Niel qui est le plus couillu des patrons français… un mec comme çà aux states aurait dépasser steve Jobs et de loin !! Seulement ici on est en France …. 🙁

  4. « Pour rentabiliser ses investissements, Free a mis en place une politique de « peering payant » qui permet à l’opérateur de réclamer une rémunération à tous les opérateurs ou fournisseurs de service qui désirent une interconnexion directe pour atteindre ses abonnés. La facturation étant fonction du volume des données envoyées vers les clients de Free. Google estime apporter un service précieux à Free, en donnant de la valeur aux abonnements grâce à ses contenus, et refuse de payer. Une grande partie de son trafic ne passe donc pas en direct mais par l’Internet « public », via des opérateurs de transit avec pour résultat un trafic Youtube très ralenti…. »

    Voilà l’histoire pour faire simple. C’est un peu comme si tu refusais de payer l’hebergement de ton site car tu trouves que celui ci donne de la valeur à ton hebergeur
    Donc Free lance un pavé dans la marre pour faire bouger Google mais c’est un tsunami qui se déclenche. Et bien moi je dis bravo car stratégiquement c’est rudement bien joué !! et le petit poucet Français fait trembler l’ogre americain !!!!
    De plus on ne peut rien reprocher à Free !! car il ne bloque pas les pubs 😉 il laisse le choix à l’utilisateur de le faire ou pas, même si par défaut l’adblock est en ON rien n’empeche de le mettre en OFF 😉
    A bloquer les clients Free et à gueuler vous faites ni plus ni moins que le travail de Google pour forcer Free à faire marche arriere et pour derouler un tapis rouge à l’americain ! Perso je suis pour la technologie Française, pour Niel qui est le plus couillu des patrons français… un mec comme çà aux states aurait dépasser steve Jobs et de loin !! Seulement ici on est en France …. 🙁

  5. Si on suit ce raisonnement, parce que mon site est important alors je devrais à Free une redevance en plus de celle de mon hébergeur ? Je te suis pas là. Google et Youtube ont des architectures considérable pour OFFRIR un service gratuit, Free fait payer ses abonnés et, sous prétexte que ca lui coute cher, demande à Youtube un cheque pour augmenter le débit ! Le problème c’est qu’a tenir tete depuis des années ce sont les Freenautes qui en sont impactés, pas Youtube, pas même Free …

  6. non non ju, la premiere partie de mon com est une info, ce n’est pas de moi, j ai mis des guillemets.

    Free a bloqué les pubs pour faire réagir google (dont c’est le gagne pain)

    car la base de leur différent est que free fait payer pour avoir un accés direct aux freenautes.

    Par accés direct, je veux dire un peering entre google et free et que google estime ne pas devoir payer car çà lui couterait cher. Imagine ce que représente le flux de youtube pour les freenautes !!!

    Enfin c’est une histoire de gros sous et de cheminements du flux internet, de taxation de bande passante etc… j’ai decouvert çà aujourd’hui et c’est vachement plus compliqué que ce que je pensais le biz du net !!

    on est au beau milieu d’une guerre entre google et free où chacun veut conserver ses marges et Free utilise ses armes

  7. non non ju, la premiere partie de mon com est une info, ce n’est pas de moi, j ai mis des guillemets.

    Free a bloqué les pubs pour faire réagir google (dont c’est le gagne pain)

    car la base de leur différent est que free fait payer pour avoir un accés direct aux freenautes.

    Par accés direct, je veux dire un peering entre google et free et que google estime ne pas devoir payer car çà lui couterait cher. Imagine ce que représente le flux de youtube pour les freenautes !!!

    Enfin c’est une histoire de gros sous et de cheminements du flux internet, de taxation de bande passante etc… j’ai decouvert çà aujourd’hui et c’est vachement plus compliqué que ce que je pensais le biz du net !!

    on est au beau milieu d’une guerre entre google et free où chacun veut conserver ses marges et Free utilise ses armes

  8. Tiens tiens ça filtre … tu veux juste pas avouer que tu t’es trompé à l’époque en me traitant discrètement de « con ». Au final t’as tout perdu …

  9. C’est chiant la censure non ?

    Plus sérieusement je ne souhaitais pas répondre a ce genre de chose. Cela n’a aucun rapport avec le problème de fond de l’article et relate du privé. L’article est amené au travers un élément personnel pour personnaliser le texte et amener au problème de fond qu’est la censure des publicités par Free.

    Si tu veux une réponse la voilà : J’ai quitté Free a cause du problème de réseau 3G rencontré avec mon S3 acheté en septembre. Je n’ai donc jamais eu de problème avec mon iPhone chez Free, d’ailleurs ma femme qui a récupéré mon iPhone est toujours chez Free et c’est sans soucis. J’ai du, devant l’évidence (testé avec la puce d’un ami qui n’est plus le tiens mais c’était juste pour donner plus de précision) changer de fournisseur.

    Alors non, je ne me suis pas trompé. J’ai testé 1 an et j’ai changé de FAI a la différence de toi qui critiquais Free sans qu’ils ait été a même de faire leur preuve. Je ne t’ai pas traité de con mais tu aime avoir raison comme moi, sauf que moi je fais l’effort de tester un produit avant de dénigrer.

    Alors j’ai pas compris ta dernière phrase (ou j’ai peur de comprendre). Voilà pourquoi j’ai préféré ne pas répondre et retirer ce message mais tu ne me laisse pas le choix. Le « filtre » comme tu l’appel (la censure) tu ne semblait pas être gêné sur Facebook lorsqu’on était pas d’accord 😉

    Je me souviens d’ailleurs qu’un de tes amis (il ne l’est peut être plus depuis) t’avais fait la même remarque, idem pour Pascal et moi qui avons décidé à quelques jours d’intervale de ne plus avoir besoin de tes « conseils » de dénigrement constant.

    J’ai perdu ? Si tu le pense ainsi alors je me fais volontier joyeux perdant !

  10. C’est bien de nier tous les problèmes qu’ont eu FREE et qu’ils ont encore essentiellement sur la 3G …

    Vous vous êtes tous trompés, j’en suis navré pour vous, d’ici quelques années ça ira mieux.

    Qu’en à Pascal, je ne le connais pas c’est un de tes amis qui te soutiens tout le temps, ne mélangeons pas tout 🙂

  11. C’est bien de nier tous les problèmes qu’ont eu FREE et qu’ils ont encore essentiellement sur la 3G …

    Vous vous êtes tous trompés, j’en suis navré pour vous, d’ici quelques années ça ira mieux.

    Qu’en à Pascal, je ne le connais pas c’est un de tes amis qui te soutiens tout le temps, ne mélangeons pas tout 🙂

  12. Et j’ai oublié de réagir à l’un de tes propos, oui cet ami dont tu parles (Romain) a reconnu le réseau merdique offert par Free et continue de le reconnaître aujourd’hui, c’est marrant non ? Regarde le nombre de gens qui ont quitté et qui continuent de quitter FREE chaque jour. Donc c’est vrai que si tu te sers pas de ton téléphone, FREE c’est pas mal 😉

    Traite de plaisanterie, ils ont servis à une chose, faire baisser les prix des concurrents et c’est tout ce que j’attendais d’eux et ça, c’est top 🙂

    Le jour où il se feront un vrai réseau, comme pour l’Internet, ça deviendra peut-être intéressant, mais force est à constater que quelque soit le domaine, FREE c’est toujours planté en passant par un prestataire X. (Comme OVH avec SFR … )

  13. Bravo les gars en tout cas moi je suis chauvin et je choisi le camp Français. Merde les ricains et les chinois vont nous bouffer et nous on continue à ouvrir notre cul.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.