Accueil » Domotique » [Tuto] Un scanner autonome sécurisé en wifi

[Tuto] Un scanner autonome sécurisé en wifi

Des fois je vous raconte pas ce que mon imagination me fait penser. Parfois l’objet que je trouve utile existe bel et bien, parfois non et il faut se débrouiller pour le concevoir. Je ne suis pas expert, encore moins ingénieur, je farfouille la toile en quête d’information pour réaliser mes envies.


Ranger Ranger Ranger …

L’envie du mois dernier (oui parce que j’ai beaucoup d’envies en fait :D) c’est de résoudre une problématique : Comment se décharger d’une corvée de rangement de papiers important tel que les factures, les fiches de paies, les pub de supermarchés (heu …) ? Comment je peux éviter de devoir ranger ça dans un dossier spécial ? La solution ultime (que j’ai pas trouvé encore) serait alors composé d’un scanner A4 autonome capable de transférer des fichiers en réseau (filaire ou wifi ?) puis d’être trié automatiquement par un logiciel OCR dans différents dossiers.


L’existant

A force de persévérance et de recherche, j’ai pu trouver le DOXIE GO. Cette société (que je ne connaissais pas) réalise à peu près ce que je voulais faire : un scanner autonome capable de balancer en wifi des documents sur un iphone ! Seul hic : l’objet est vendu aux USA pour environ 260€ chez Amazon !


Moins cher ?

Mais à y regarder de plus près, le scanner DOXIE GO semble être une copie de l’IRISCAN Anywhere 2. Un scanner doté d’une batterie qui se charge via USB (ou sur une prise avec un adaptateur secteur fourni), qui ne peut pas être connecté à un ordinateur (cherchez pas les drivers) et qui ne possède qu’un seul bouton de fonctionnement (simple !).

Le scanner DOXIE GO en France c’est ni plus ni moins que l’IRIScan Anywhere 2 et 2x plus cher !

Le scanner tourne normalement au tarif public de 199€ mais on le trouve souvent autour des 119€. De plus, le DOXIE n’est pas Wifi comme ils le prétendent ! En réalité ils utilisent une carte Eye-Fi, cette même carte mémoire qu’on utilise avec un appareil photo pour transférer les shoots vers un pc portable, un ipad, son compte Flickr et d’autres …

Pour compléter le système, il faut disposer d’une carte Eye-Fi, ca tombait bien car je l’utilisait déjà avec mon APN Reflex, j’ai pu donc faire quelques tests avant d’acheter une nouvelle Sandisk Eye-Fi 4Go réservée au Scanner (50€ env.).


Prise en main du scanner

La première chose à faire c’est de recharger le scanner. Ce dernier est totalement autonome grâce à sa batterie et stock ses scans sur la carte mémoire au format SD. A noter qu’une mini SD 1Go avec convertisseur SD->miniSD était fourni dans le paquet ! Le bouton Power dispose de 4 configurations :

– 1 appui long permet d’allumer le scanner
– La led passe au vert et indique que le document sera scanné à 300DPi
– un appui court fait passer la LED à l’orange : la résolution de scan sera de 600DPi
– Un appui long de nouveau permet d’éteindre le scanner


Le scan en fonction : Led Verte scan en mode 300DPi, Orange en 600DPi. Notez que sur la 2e photo, la LED orange clignote c’est donc en cours de transfert.

Ce dernier est autonome : vous l’allumez, vous scannez, il s’éteint de lui même au bout d’un moment (ce qui permet pendant ce temps d’envoyer les photos en Wifi ! La led clignotera alors.

Par commodité, j’ai choisit de placer le scanner dans la cuisine. C’est assez facile à comprendre : lorsque je rentre à la maison, courrier en main, j’ouvre celui ci dans cette pièce, il était donc logique de scanner une fois ouvert sans perdre un instant ! Si ce n’est pas fait immédiatement, je suis capable de paumer le document !


Crash Test involontaire !

Pour fixer le scanner, j’ai testé plusieurs solution :

1/ J’ai acheté chez Leroy Merlin une bande adhésive aimanté de l’autre côté et 2 plaquette métallique scotché au double face puissant sur le rebord du meuble de cuisine : Echec cuisant, le ruban aimanté n’a pas tenu 5h et le scan à fait sa 1ere chutte jusqu’au sol ! Très solide, il fonctionne encore parfaitement et n’a pas le moindre coup visible !

2/ J’ai ensuite remplacé l’aimant par de petit aimants puissant achetés sur Ebay 10x « Rare Strong Earth Magnet » (7€), j’ai fixé du double face au dos du scan, apposé les aimants mais les aimants se sont décollés (environ 40cm car amorti par une boite de conserve ! YEAH ca s’invente pas :D)

3/ Cette fois c’était les plaquettes qui ne tenaient pas au meuble ! 3e chute (50cm de haut)

4/ Un peu de colle forte ultra rapide entre l’aimant et le double face : les aimants tiennent enfin ! Le scan est lui protégé, j’ai juste à décoller le scotch et pas la moindre trace (pratique en cas de renvoi en SAV !), côté meuble j’ai du m’acquitter de 2 équerre, fixée à la colle forte sur mes plaques, et vissé dans le meuble : cette solution est la meilleure, plus de chute, tout tiens parfaitement !

A noter que j’ai volontairement mis le scan à l’envers pour charger les feuilles d’en haut et qui redescendent (c’est plus logique !) Faut juste pas oublier de mettre le document tête à l’envers pour l’obtenir dans le bon sens (mais quand on le sait …)


Mise en place de l’Eye-Fi

La première chose à faire est de télécharger le nouveau firmware du scanner. En effet, le firmware d’origine envoi les photos du scan (format JPG) dans un répertoire spécial, le nouveau firmware corrige le tir en positionnant les fichiers dans un répertoire DCIM comme n’importe quel appareil photo numérique !

Du coup, la carte Eye-Fi qui fonctionne avec ce standard est capable de transférer les fichiers ! Chose impossible avec le firmware d’origine. Rien de plus simple : rendez vous sur le site constructeur pour le télécharger. Il faudra juste copier un fichier en racine de la carte mémoire, d’allumer le scanner, d’attendre et c’est tout ! Pour ma part, le firmware a aussi corrigé un défaut de scan (une ligne apparaissait au début en plein centre de la feuille, ce n’etait plus le cas ensuite)

Pour configurer l’Eye-Fi c’est simple : La carte est fournit avec un adaptateur (ou un simple lecteur SD ?), mettez la carte et branchez-la à votre ordinateur. Téléchargez le logiciel EyeFi Center, votre carte reconnue vous allez pouvoir effectuer les réglages. Sur la capture d’écran apparait 2 Eye-Fi, logique j’en ai 2 à la maison 😉

Il suffit de cliquer sur le logo engrenage pour paramétrer la carte. 1ere chose à faire : la relier à votre réseau wifi ! Comme n’importe quel appareil choisissez votre réseau et indiquez votre clé WEP ou WPA, c’est tout !

Sur l’onglet « Photos » il est possible de choisir la destination : un répertoire de son ordinateur, un compte sur Flickr, un iPad, un téléphone. Seul hic : le FTP se doit d’être en ligne (pas localement chez vous), une restriction de la part de Eye-Fi qui sème l’incompréhension sur leur forum de la part d’utilisateurs :s J’ai donc essayé sans succès et me suis résigné à utiliser mon compte Flickr (pas de panique, les photos sont stockés en mode PRIVE !).


Notification de transfert avec Twitter

Petit bonus : il est possible de configurer une notification ! Sur mon compte Twitter, la carte m’envoi un message privé pour me signaler le transfert d’un document sur Flickr (et comme j’ai le push notification activé sur l’iPhone ou l’iPad je le sais rapidement !

Pour ceux qui se poserait la question : le logiciel Eye-Fi center ajoute les paramètres dans la carte SD, cela fonctionne automatiquement, même votre PC éteint (sinon ça n’aurait pas d’intérêt !) et le résultat ne se fait pas attendre :

Un lien est même intégré pour s’y rendre directement (si je suis loggué avec mon compte Flickr ! Les utilisateurs trop curieux ne pourront y avoir accès sans mettre le bon login/mdp 😉

A noter qu’il existe d’autres notifications que Twitter comme un simple envoi de mail ou un message sur votre Facebook ! Ca peut être pratique de l’envoyer en format public à tout une liste de contact, une sorte de Fax du futur !

Vous voyez, on peut facilement trouver d’autres utilité et même combiner une Eye-Fi pour le transfert privé, une seconde configurée en public, la seule limite : votre imagination, le prix des cartes et … la limite du Eye-Fi Center (oui parce qu’il n’est pas encore totalement ouvert à tout).


Bonus : Visualisation sur iPad

Grâce à la tablette Apple, je me connecte sur mon compte Flickr pour visualiser les documents, j’ai choisi d’installer un support Belkin Kitchen Cabinet Mount.

Ce support qui se fixe à un meuble haut (sans bloquer la fermeture de la porte) maintient la tablette à bonne hauteur et servira à plusieurs choses comme la visualisation de recette de cuisine, l’accès à la vidéo surveillance de la maison (et pour regarder si le petit fait bien sa sieste), permettre de commander la future install domotique et aussi donc de regarder les documents sur Flickr et de les imprimer si besoin.

Pour encore plus de confort, j’ai fixé la tablette et le scanner là ou se trouve une prise de courant en dessous du meuble, c’est donc très facile de recharger les éléments sans tout démonter !


Conclusion

Bon j’ai pas trouvé … La solution ultime flemmardise n’existe pas, ceci dit, j’ai déjà bien avancé sur le sujet grâce à de simples produits vendus dans le commerce et ma solution approche 80% du résultat que je désirait atteindre, ce qui n’est déjà pas si mal vu mes exigences 😉

Au final l’installation m’aura coûté 190€, fixation du scan comprise (5€ de plaque métal, de la colle forte 6€ mais réutilisable pour d’autres choses, 7€ pour les aimants et du gros scotch double face), une belle économie de 90€ par rapport au Doxie Go !

Ce qu’il faudrait améliorer :

– La possibilité pour l’Eye-Fi de transférer en ftp local les fichiers sans passer par Internet (ils devront peut être se mettre à la page puisque le transfert Wifi est devenu une norme pour les futures cartes mémoires type SD !) ou éventuellement la possibilité de stocker en cloud sur d’autres plateformes plus ouvertes comme Dropbox, iCloud ou le Cloud par Synology (prévu apparemment !)

– La possiblité depuis le scanner de créer un pdf au lieu d’un jpg (ou alors d’avoir une application qui transforme cela si on décide de transférer les fichiers sur un PC ou sur un NAS)

– Enfin la plus grosse partie : la possibilité de faire un OCR sur le document et de le ranger directement dans le dossier approprié (je rêve un peu ?)

En attendant, c’est déjà pas si mal hein ? 🙂

9 plusieurs commentaires

  1. « La solution ultime (que j’ai pas trouvé encore) serait alors composé d’un scanner A4 autonome capable de transférer des fichiers en réseau (filaire ou wifi ?) puis d’être trié automatiquement par un logiciel OCR dans différents dossiers. » C’est exactement ce qu’on fait en terme de logiciel dans ma boite. C’est EasyFolder, un soft de GED tres poussé avec les fonctions indiquées si dessus.

  2. pour ocr, au boulot, on n’avait envie d’une machine qui scan les factures/bl/commandes/courriers (le maximum de papier) et qui classe automatiquement dans des dossiers, pour l’instant on n’a toujours rien, mais sa existe, après le prix je connais pas.

    Sinon pour les factures, il faut quand même avoir l’original pour la garantie

  3. « La solution ultime (que j’ai pas trouvé encore) serait alors composé d’un scanner A4 autonome capable de transférer des fichiers en réseau (filaire ou wifi ?) puis d’être trié automatiquement par un logiciel OCR dans différents dossiers. » Tu peux aussi regarder de ce côté : http://www.exelinfo.ch/index.php/solutions/decisionnel-2/vdoc/2-uncategorised/30-vdoc
    Ce logiciel s’appelle « Colibri » c’est un soft pas très connu mais puissant. Je l’avais implémenter dans mon ancienne boite. Vraiment top ! Te permet via des variables de classer comme tu l’entends.

  4. @Ludovic : tu crois que je pourrais en récupérer une licence gratuitement en faisant un peu de pub pour ta boite ? A voir si ca peut fonctionner déjà :s

  5. Bonjour,
    J’aimerais utilisé une carte Eye fi avec iriscan anywhere 3 pour transférer sans fil
    Est possible et comment?

    Merci

  6. C’est possible comme expliqué ci dessus oui 🙂

  7. Fax du futur ?
    La moindre imprimante multifonction à parfois environ 100 euros fait du scan to email, scan to folder, scan to FTP, scan to USB. Votre solution de scanner puis envoyer sur flickr pour ensuite télécharger sur tablette me semble très compliquée.

    Pour le problème d’adresse FTP : certains routeurs internet permettent d’attribuer une adresse IP locale à n’importe quel domaine pour les clients d’un LAN. Par exemple, monowall sait le faire (Using the DNS forwarder to override domains e.g. for a web server on the LAN).

  8. Encore faut il avoir l’envie de caser une imprimante multifonction dans sa cuisine 😀

    L’idée était de disposer d’un endroit facilement accessible pour le scan de documents important et du courrier. J’avais la flème de devoir allumer l’imprimante dans mon meuble, y placer la feuille, paramétrer le scan vers mon ordinateur etc.

    Ici 1 clic pour allumer le scanner, il avale la feuille et fait le reste automatiquement et directement après avoir ouvert le courrier (donc plus besoin de savoir si ca a déjà été scanné ou non vu que c’est fait immédiatement)

    merci pour l’info du FTP, faudrait effectivement que je me penche la dessus 🙂

  9. Encore faut il avoir l’envie de caser une imprimante multifonction dans sa cuisine 😀

    L’idée était de disposer d’un endroit facilement accessible pour le scan de documents important et du courrier. J’avais la flème de devoir allumer l’imprimante dans mon meuble, y placer la feuille, paramétrer le scan vers mon ordinateur etc.

    Ici 1 clic pour allumer le scanner, il avale la feuille et fait le reste automatiquement et directement après avoir ouvert le courrier (donc plus besoin de savoir si ca a déjà été scanné ou non vu que c’est fait immédiatement)

    merci pour l’info du FTP, faudrait effectivement que je me penche la dessus 🙂

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.